Ateliers visites aux jardins au Palais de Tokyo

 

Information générales :

Villes : Paris
Date : Juillet-août 2013 (4 dates)
Client : Palais de Tokyo

 

 

Résumé d’intervention :

Le but principal de ces ateliers a été de faire découvrir le lieu mais aussi les plantes du jardin. Les mauvaises herbes mais aussi les plantes qui ont des usages ou des histoires particulières intéressantes à partager avec le public.

Ensuite nous avons trouvé que ce « jardin d’ombre » réalisé par Chanel était caché, coincé contre le Palais et peu visible depuis la rue qui la surplombe et d’où circulent la plupart des visiteurs pour arriver au Palais. Il y a aussi une vue sur la Tour Eiffel qui nous a donné envie de dire aux gens « regardez aussi en bas, il y a un jardin à découvrir ». Enfin ce jardin est aussi visible depuis l’intérieur du Palais de Tokyo.

Image
La découverte des plantes et cette mise en lumière du jardin pourrait ce faire de plusieurs manières. Nous avons cherché à éviter de faire le simple atelier d’étiquetage des plantes mais chercher d’autres moyens plus originaux pour donner un réel attrait au lieu. La collecte d’échantillons de végétaux pour faire un herbier reste possible de manière ponctuelle. Mais comme pour le dessin des plantes, ce sont des disciplines auxquelles tout le monde n’éprouve pas forcément du plaisir, n’y de l’originalité et donc d’enthousiasme.

Image

Ainsi voici quelques unes de nos idées pour ces ateliers découverte du jardin.
Nous ne pensions pas tous les faire, dites nous ce que vous en pensez et nous ferons en fonction (voir visuels en pièces jointes) :

– « Petites histoires des plantes »
Après avoir fait le tour du jardin et avoir raconté quelques anecdotes sur les plantes nous invitons les visiteurs à venir écrire dans une bulle quelques mots sur une plante de leurs choix. Cette forme d’étiquetage sensible permet à chacun d’exprimer sa vision du lieu et d’en donner une autre lecture.

– « Jardin suspendu »
Vue d’en haut jardin du palais de Tokyo reste mystérieux et a peine perceptible. L’idée est de lui donné un peu plus de présence en dessinant les plantes ou en écrivant leurs noms sur des ballons d’hélium. Cet étiquetage ludique invite à se pencher et à venir découvrir le jardin. Au pied des fils et de leurs ballons, les plantes sélectionnées par les visiteurs auxquelles nous ajouterons des étiquettes. Dans les ballons nous pourrons mettre des graines pour laisser rêver les gens que grâce à eux des graines retomberont au sol si le ballon éclate et qu’une plante y poussera.

Premier atelier réalisé dans le cadres des « visites aux jardins du Palais de Tokyo » début Juillet 2013.ImageImageImageImageImage

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s